Le mécanisme

Le mécanisme

Sur un arbre de 30 à 40 cm, sont fixées,




à l'extérieur du bâtiment,
une grande roue à augets.


à l'intérieur, la roue dentée (rouet)
tourne dans le même sens vertical que la roue extérieure. Ses dents viennent s'emboîter dans un pignon fixé (la lanterne) sous le plancher du moulin, transformant ainsi la rotation verticale en rotation horizontale.

Au pignon (lanterne) est fixé une tige en fer (le gros fer) qui traverse la meule dormante et se termine par une triple griffe en fer ancrée dans la meule (anille).


La farine est recueillie dans un chéneau et tombe dans un coffre en bois. Pour empêcher que la farine ne s'échappe de toutes parts, un tambour reposent sur la cerce en en bois entourant la meule dormante.

Aucun commentaire: